Requiem de Verdi

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 12/02/2016 - 14/02/2016
19:30 - 21:00

Emplacement
Philharmonie de Paris

Catégories


Pour les 34 ème et 35 ème fois de son histoire, le choeur de l’Orchestre de Paris interprétera les vendredi 12 février (à 20 hs 30) et le dimanche 14 février (à 16 hs 30) la “Messa da Requiem” de Giuseppe Verdi.  Ce sera la première interprétation de cette œuvre à la Philharmonie de Paris. Pour l’occasion le choeur de l’orchestre de Paris sera, après un Alexandre Newski donné en juin 2011, placé sous la direction du grand chef italien Gianandrea Noseda qui est notamment directeur du Teatro Regio di Torino. La prestigieuse distribution vocale réunira Erika Grimaldi, Marie-Nicole Lemieux, Saimur Pirgu et Michele Pertusi. Pour l’occasion le chef de choeur du Teatro Regio de Turino, Claudio Fenoglio, est venu faire travailler le choeur de l’Orchestre de Paris.

Le choeur de l’Orchestre de Paris a déjà donné cette œuvre à Paris, St Denis, Nîmes, Monaco, Lyon, Turin et au festival de Beiteddine au Liban sous la direction des plus grands chefs. Parmi ceux-ci, deux détiennent le record avec 9 concerts : il s’agit de Daniel Barenboïm (3 fois en 1978, 1984 et en juin 1989 pour ses inoubliables adieux à l’Orchestre de Paris) et de l’immense Carlo-Maria Giulini qui dirigeait cette œuvre comme peu d’autres (3 fois en 1992 et 6 fois en 1998, dont 3 concerts à Turin). Parmi les autres chefs ayant dirigé le choeur de l’Orchestre de Paris dans cette œuvre on trouve : Gianluigi Gelmetti (1 fois en 1991 à Monaco), Jerry Semkov (1 fois en 1992 aux Arènes de Nîmes), Emmanuel Krivine (2 fois en 1994 au Théâtre de Fourvière), James Conlon (2 fois en 1995 à la Basilique de St Denis),  James de Priest (1 fois en 1995 au Palais Princier de Monaco),  Semyon Bychkov (2 fois en 1996), Georges Prêtre (2 fois en 2000), Jean Claude Casadesus (1 fois en juillet 2001 au Liban) et Christoph Eschenbach ( 2 fois en mars 2007).

La “Messa da Requiem” est  l’œuvre qui a été la plus souvent donnée par le Chœur de l’Orchestre de Paris, à égalité jusqu’à ces représentations à venir de février, avec “La Damnation de Faust”, également donnée 33 fois. Mais comme cette dernière a disparu du répertoire depuis 2000, il est vraisemblable que le Requiem de Verdi reste durablement numéro 1 ! A moins que les 40 ans du choeur en 2016/17 ne soient l’occasion de reprogrammer cette “Damnation de Faust”, longtemps véritable signature du Chœur de l’Orchestre de Paris partout dans le monde (Paris, Londres, New-York, Washington, Tokyo, Berlin, Jérusalem, Tel Aviv). L’arrivée en septembre 2016 d’un directeur musical anglais permet sans doute quelque espoir….